Sélectionner une page

Perdre du poids et lutter contre la cellulite : un atout santé

12.Nov.21

Cellulite et perte de poids

Même à leur poids de forme, la plupart des hommes et des femmes ont de la cellulite. Si ces modifications ou altérations visibles des tissus cutanés ou sous-cutanés sont naturels, elles peuvent toutefois provoquer des gênes physiques, voire circulatoires. Mais quels processus physiques se cachent derrière cette inflammation des cellules adipeuses ? Quels sont ses effets indésirables ? Et comment lutter contre ses manifestations désagréables ? Le point dans cet article.

Qu’est-ce que la cellulite ?

À l’origine de la cellulite, il y a un processus physiologique naturel : celui du stockage des graisses par les cellules adipeuses situées sous la peau (au niveau des cuisses, hanches, fesses, ventre, parfois bras), dans le but de subvenir aux besoins de l’organisme en cas de famine, et pour les femmes, en cas de grossesse ou d’allaitement. 

Mais, sous l’effet de facteurs hormonaux (variations à la puberté, pendant la grossesse ou à la ménopause), de facteurs héréditaires (le patrimoine génétique détermine le nombre et la taille des cellules graisseuses), d’une mauvaise hygiène de vie (alimentation trop riche, trop sucrée, trop salée, pas assez d’hydratation, peu ou pas assez d’activité physique), de problèmes circulatoires, ce processus peut se gripper. 

Les cellules adipeuses peuvent alors stocker des amas graisseux en excès, voire se multiplier, s’inflammer et comprimer les vaisseaux sanguins et lymphatiques. En résulte un mauvais drainage de l’eau contenue dans les tissus, qui s’infiltre et finit par déformer la peau. 

Ainsi, l’apparition des capitons, ou peau d’orange, n’est que la manifestation physique d’un problème plus profond : une inflammation des cellules adipeuses, ou adipocytes. 

Cellulite ou cellulites ?

Il serait plus juste de parler de cellulites au pluriel : en effet, il n’existe pas une, mais 3 formes de cellulites

  • la cellulite aqueuse, due à une faiblesse de la circulation sanguine et lymphatique
  • la cellulite adipeuse, dû à un excès localisé de graisses
  • la cellulite fibreuse (ou indurée), caractérisée par cellulite ancienne profondément installée dans les tissus

Savoir reconnaître les cellulites entre-elles peut avoir une certaine importance : en effet, les leviers à actionner ne seront pas les mêmes que l’on soit en présence d’une cellulite aqueuse ou que l’on soit en présence d’une cellulite adipeuse ou fibreuse.

Comment se manifeste la cellulite ?

  La manifestation la plus connue de la cellulite est visuelle. La peau présente un aspect irrégulier, bosselé, que l’on appelle peau d’orange (ou capitons).

Mais en réalité, les manifestations physiques diffèrent selon les types de cellulite, aqueuse, adipeuse ou fibreuse.

Type de cellulite

Manifestation physique

Cellulite aqueuse (ou d’infiltration)

Indolore, souple et diffuse. 

Peut s’accompagner de sensation de jambes lourdes et de rétention d’eau (gonflement)

Cellulite adipeuse

Molle, indolore, localisée

Cellulite fibreuse (ou indurée)

Dure, douloureuse au toucher

Aspect bosselé (« peau d’orange ») prononcé 

Pour les différencier, une simple observation attentive à l’oeil nu suffit : 

  • une cellulite légère ou aqueuse n’est pas visible immédiatement : il est nécessaire de pincer la peau pour voir la cellulite sous-cutanée, ce geste n’étant pour autant pas douloureux.
  • une cellulite adipeuse sera visible d’emblée, même en position debout, sans qu’il y ait besoin de pincer la peau 
  • une cellulite fibreuse sera particulièrement visible, même sans pincement. Ce geste s’avère quant à lui douloureux.

Quels sont les effets indésirables de la cellulite ?

Au-delà des capitons, qui peuvent être jugés physiquement inesthétiques, la cellulite peut avoir quelques incidences sur la circulation sanguine

En effet, le volume des cellules adipeuses (ou adipocytes) augmente. Les vaisseaux sanguins et lymphatiques peuvent alors être compressés : le retour veineux peut être freiné, provoquant de potentiels troubles de la circulation sanguine et lymphatique.

En conséquence, les toxines sont mal éliminées et une inflammation s’installe. Des œdèmes au niveau des jambes peuvent faire leur apparition, de même que des fourmillements ou une sensation d’engourdissement. À un stade plus avancé, des crampes musculaires peuvent se faire ressentir, des télangiectasies ou des varices peuvent également apparaître.

Aussi, lutter contre la cellulite peut aider à diminuer certaines gênes circulatoires et inflammatoires, et, à terme, améliorer le traitement et l’élimination des toxines par l’organisme.

Comment lutter contre les effets indésirables de la cellulite

Répondre aux enjeux circulatoires de la cellulite

La cellulite peut entraver la circulation sanguine et lymphatique. Aussi, pour rétablir un bon confort circulatoire, il faut d’une part agir en faveur de la réduction de l’inflammation des cellules adipeuses, et d’autre part améliorer la fluidité de la circulation sanguine.

Pour y parvenir, le rééquilibrage quantitatif et qualitatif de l’alimentation (avec l’adoption  d’un régime sain et varié, riche en vitamines et en minéraux), une bonne hydratation et la pratique d’une activité physique régulière sont des incontournables. Les massages drainants peuvent également apporter un certain confort en cas de jambes lourdes.

Toutefois, le résultat de ces actions pourrait être intensifié par l’usage de compléments alimentaires riches en acides aminés.

La L-Arginine par exemple présente une certaine efficacité en matière de déstockage des graisses. Cette dernière stimule en effet les mitochondries (accroissement de la consommation d’énergie), améliore la régulation de l’insulino résistance (réduction du taux de sucre dans le sang) et augmente la production de cholestérol HDL (participant à la diminution de cholestérol LDL et de triglycérides le sang). 

Parallèlement, d’autres acides aminés peuvent agir directement sur l’inflammation des cellules. La Glycine, la L-Histidine et la L-Cystéine possèdent par exemple des propriétés anti-inflammatoires. 

Enfin, il a été démontré que la combinaison de la L-Arginine et la L-Asparate peut diminuer l’agrégation plaquettaire et, par suite, la stase veineuse. Ces deux acides aminés pourraient donc avoir des bénéfices en matière de retour veineux, intéressant dans le cadre d’une cellulite aqueuse.

Lire l’article sur le rôle des acides aminés dans la perte de poids.

Cellulite adipeuse fibreuse : quelles solutions ?

La cellulite adipeuse fibreuse est assimilée à une fibrose, c’est-à-dire à une multiplication anormale des fibres de collagène présentes dans ce tissu, accompagnée d’une inflammation. 

En présence de ce type de cellulite, réduire l’inflammation des cellules adipeuses et tonifier la circulation sanguine devra être accompagné d’une action visant à casser ces fibres.

Suivre une cure de compléments alimentaires, composés de bromélaïne et ou de papaïne, peut être un plus, toujours dans le cadre d’un régime alimentaire équilibré, varié et sain, d’une bonne hydratation et d’une activité physique régulière. Ces enzymes, naturellement présentes respectivement dans l’ananas et dans la papaye, sont des protéases, c’est-à-dire qu’elles coupent les liaisons peptidiques des protéines, action particulièrement utile dans le cas d’une fibrose.

Conclusion

Aqueuse, adipeuse ou fibreuse, la cellulite peut occasionner diverses gênes : capitons disgracieux, jambes lourdes…
Pour se débarrasser de cette inflammation des cellules adipeuses, suivre un programme d’actions ciblé, comme une cure de compléments alimentaires riches en acides aminés, peut être un plus. Sachez que les résultats seront d’autant plus probants si un bilan personnalisé a été réalisé au préalable.

Découvrez la gamme minceur NHCO

Desformules hautement dosées, pour prendre soin de vous et de votre ligne.

Découvrez les programmes minceur recommandés en fonction de chaque objectif : perte de poids globale, satiété, anti-sucres, cellulite, ventre plat…

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRevenir à l'eshop
      Calculate Shipping