Depuis 2008
Laboratoires Français
Livraison offerte dès 49 €
Frais de port à partir de 3 €
Sélectionner une page

Comment se forment
les boutons sur le visage ?

Les boutons sur le visage sont plus ou moins gênants selon leur nombre et leur aspect. Ayant une composante hormonale, ils s’affichent plus volontiers au moment de l’adolescence et chez les jeunes femmes en fin de cycle menstruel. Mais comment se forment-ils et quels sont les autres facteurs qui influent sur leur apparition ?

Ce qu’il faut retenir :

  • L’augmentation de la testostérone, par exemple à l’adolescence ou quelques jours avant la fin du cycle menstruel chez les jeunes femmes, induit une production excessive de sébum, qui n’arrive plus à s’évacuer à la surface de la peau.
  • La peau s’épaissit et des bactéries se développent, provoquant une inflammation.
  • Il est possible d’agir sur de nombreux facteurs favorisants : hygiène de la peau, stress, alimentation…
  • Crèmes et micronutrition agissent en synergie.
  • Les compléments alimentaires Beauté sont aussi appelés des « Nutricosmétiques ». Ils peuvent apporter depuis l’intérieur certains nutriments ayant un intérêt sur la beauté de votre peau !

Quels sont les différents types de boutons sur le visage ?

On distingue deux catégories de boutons :

  • les lésions rétentionnelles : points blancs et points noirs
  • les lésions inflammatoires : caractérisées par une rougeur ou la présence de pus
nhco pour dormir
nhco boutons

Boutons noirs : production excessive de sébum

L’apparition d’un bouton est directement liée à une surproduction de sébum.

Il s’agit d’une substance huileuse (lipidique) produite par des glandes situées dans le derme, qui se déverse à la surface de la peau via un petit canal excréteur qui traverse l’épiderme. Le sébum joue un rôle hydratant et protecteur de la couche la plus superficielle de la peau. Cette production de sébum est contrôlée par des hormones, et particulièrement par la testostérone, produite chez les hommes par les testicules, et chez les femmes par les ovaires et/ou les glandes surrénales. À la puberté, le taux de testostérone est multiplié par cinq, ce qui stimule d’autant la production de sébum, expliquant pourquoi la peau devient plus grasse et l’apparition fréquente de boutons à l’adolescence.

Ces derniers se forment lorsque l’excès de sébum finit par boucher le canal. Autrement dit, il n’arrive plus à s’évacuer à la surface, il s’accumule.

À quoi est dû le point noir ?
Le sébum bloqué à l’extrémité du canal forme un bouchon et s’oxyde au contact de l’air, lui donnant cette couleur noire au centre des lésions.

Pourquoi les boutons apparaissent-ils plus souvent sur le visage ?
Parce qu’au niveau du visage, généralement le front, le nez et le menton (mais également le haut du dos et du torse), les cellules qui produisent le sébum sont plus particulièrement sensibles à la testostérone.

Le produit NHCO pour peau grasse ou à imperfections

Découvrez L-EmbéSkin, le complément alimentaire dédié aux peaux grasses ou à imperfections. Association unique de 16 actifs. Convient aux végétariens. Dès 12 ans.

Boutons rouges ou boutons blancs

Boutons rouges : hyperkératinisation

Lorsque le canal qui excrète le sébum à la surface de la peau se bouche, les tissus environnants sont affectés, et notamment les cellules qui composent l’épiderme, les kératinocytes. Ces derniers ripostent en se multipliant, ce qui a pour conséquence un épaississement localisé de la peau : le bouton est rouge et en relief.

Et c’est l’engrenage, car une peau plus épaisse empêche davantage la sortie du sébum et favorise l’engorgement du canal chargé de l’évacuer.

Boutons blancs : développement bactérien

L’accumulation de sébum dans le derme est propice au développement d’un type particulier de bactéries qui produisent des substances inflammatoires : le bouton gagne encore en relief et devient blanc, laissant plus ou moins apparaitre la présence de pus sous-jacent. Il peut disparaitre spontanément, s’ouvrir vers l’extérieur laissant échapper le pus ou évoluer.

On parle de bouton, ou lésion « inflammatoire », par opposition aux boutons noirs et rouges appelés lésions « rétentionnelles ».

Le saviez-vous ?

La génétique est un facteur important qui joue sur la survenue des boutons, mais contre laquelle on ne peut rien. En revanche, on peut contrôler certains autres facteurs favorisants, comme le stress, l’alimentation, l’hygiène cutanée.

Les facteurs aggravant les boutons sur le visage

Si la testostérone est la cause principale, il existe des facteurs favorisant la formation de boutons, sur lesquels il est possible d’agir.

Le stress

Le stress fait sécréter à l’organisme une hormone, le cortisol, pour l’aider à réagir. Cette hormone va aussi favoriser la multiplication des glandes sébacées, à l’origine de la production de sébum. Le stress exerce par ailleurs une action pro-inflammatoire.

nhco acné

Un foie surchargé

Nous disposons de plusieurs organes dits « émonctoires », dont le rôle est d’éliminer les substances toxiques (provenant de l’extérieur) et les toxines (déchets produits par l’activité de nos cellules) : le foie, les reins, les poumons, les intestins et la peau. Lorsque l’un de ces organes est surchargé, comme le foie, les autres sont davantage sollicités comme la peau. Or l’accumulation de toxines au niveau cutané favorise la formation de boutons d’acné.

Les excès de sucre

Trop de sucre, surtout en dehors des repas, augmente la sécrétion d’insuline, une hormone dont le rôle est de contrôler le taux de sucre dans le sang (glycémie). Mais l’insuline est également à l’origine d’un facteur de croissance (l’IGF1) qui élève la production de testostérone, et donc de sébum. Le sucre favorise par ailleurs l’inflammation.

acné nhco

Comment limiter l’apparition de boutons ?

Il est important d’agir sur les différents paramètres à l’origine des boutons :

  • Limiter l’inflammation (grâce à des substances anti-inflammatoires).
  • Lutter contre le développement bactérien (produit antibactérien).
  • Réguler le taux hormonal de testostérone (le Zinc par exemple inhibe une enzyme impliquée dans l’activité de la testostérone).
  • Faciliter le fonctionnement des organes émonctoires via une action antioxydante (détox du foie) et en buvant beaucoup d’eau (1,5 l par jour).
  • Adopter une alimentation équilibrée, sans trop de sucre.
  • Éviter le stress.
  • Ne pas utiliser de cosmétiques comédogènes (qui favorisent les boutons, dont le nom scientifique est « comédon »).
  • Nettoyer sa peau une ou deux fois par jour avec un savon doux.
  • Ne pas percer les boutons, ce qui a pour effet de stimuler l’inflammation et d’aggraver la situation.

Quel est le rôle des crèmes et de la micronutrition ?

Les crèmes et les lotions conçues pour les peaux grasses ou à imperfections sont dotées d’actions anti-inflammatoires, anti-bactériennes, anti-androgéniques (la testostérone fait partie de la famille des hormones « androgènes » ou sexuelles au même titre que les œstrogènes et la progestérone) et cicatrisantes. Elles agissent en surface. En langage médical on parle d’action « topique ».

En revanche, la micronutrition permet d’agir depuis l’intérieur, sur les couches plus profondes de la peau (on parle d’action systémique). Certains ingrédients en micronutrition ont aussi l’avantage de pouvoir s’attaquer à d’autres causes complémentaires, en favorisant par exemple la détoxication cutanée, en limitant l’action du cortisol et en régulant le taux d’insuline.

Le conseil NHCO

Les deux actions, locale et systémique, ne s’opposent pas. Bien au contraire, elles sont complémentaires et synergiques, l’une renforçant l’autre. Ainsi, l’idéal est d’appliquer un produit cosmétique adapté et d’utiliser en parallèle la micronutrition afin d’en optimiser l’efficacité.

Laboratoire Français

Créé en 2008 par un Docteur en pharmacie passionné de micronutrition.

Innovation Aminoscience®

Créateur de compléments alimentaires à base d’acides aminés.

Une équipe scientifique à votre écoute

Accompagnement gratuit et personnalisé.

Qualité & sécurité

De la conception à la commercialisation des produits, exigence et traçabilité.

Réseau de pharmacies partenaires

Régulièrement formées par nos soins pour un conseil adapté à vos besoins.

0
    Votre panier
    Votre panier est videRevenir à l'eshop
      Calculer les frais de livraison
      []