Depuis 2008
Laboratoires Français
Livraison offerte dès 49 €
Frais de port à partir de 3 €
Sélectionner une page

Les allergies, c’est toujours au printemps ?

On pense tout de suite aux éternuements à répétition qui surviennent au printemps avec l’arrivée des pollens en lien avec l’éclosion florale printanière. Mais ces désagréments peuvent survenir à d’autres périodes de l’année et être déclenchés par toutes sortes d’allergènes d’origines très différentes… C’est ainsi que l’on peut faire une rhinite à n’importe quelle saison, tout dépend de la sensibilité de chacun.

Une réaction allergique passe par une étape de sensibilisation

En cas d’allergie, la première rencontre avec les pollens, les acariens ou les moisissures est sans conséquence. On parle d’étape de sensibilisation. Ce n’est qu’à partir de la deuxième rencontre que les désagréments surviennent. La réaction est alors quasi-immédiate, pouvant se mettre en place en quelques minutes à 2-3 heures.

allergies printemps

À chaque allergène sa saison

Les pollens sont les allergènes respiratoires les plus connus, mais on peut aussi être allergique aux acariens, aux blattes, aux poils d’animaux et aux moisissures. Or tous ne se développent pas à la même saison.

De façon caricaturale, les allergies aux pollens sont plus fréquentes au printemps, en relation avec l’éclosion des fleurs, tandis que les autres rhinites surviennent plus volontiers à l’automne et en hiver, lorsque les acariens et les moisissures se multiplient dans l’humidité et la chaleur de nos foyers. Quant aux poils d’animaux, c’est quasiment toute l’année, excepté en été quand tout le monde passe ses journées en extérieur.

On retiendra qu’on peut faire une rhinite allergique à toute période de l’année.

Même les pollens sévissent en dehors du printemps

Certes, les pollens sont plus fréquents au printemps, avec l’éclosion des fleurs. Mais les herbes sauvages et les arbres produisent aussi de grandes quantités de pollens, parfois très tôt dans la saison, et parfois très tardivement. Enfin, les saisons des pollens varient aussi selon la météo et les régions. C’est ainsi que dans le Sud de la France par exemple, les cyprès peuvent chatouiller le nez des personnes sensibles dès le mois de février, tandis qu’en région Rhône-Alpes l’ambroisie sévit tardivement, jusqu’en septembre…

pollens

Les allergies croisées, ça existe !

Dans le cas d’une allergie croisée, une personne allergique à un allergène donné peut faire une réaction à un autre allergène de structure proche. Mais dans ces conditions, la réaction a lieu dès la première rencontre, il n’y a pas d’étape de sensibilisation. Ces allergies croisées sont particulièrement fréquentes entre pollens et aliments. Par exemple, les personnes allergiques aux bouleaux sont souvent aussi allergiques aux aliments du groupe des Rosacées (pommes, pêches, cerises, abricots).

Peut-on vraiment être allergiques aux acariens ?

Les acariens sont des organismes microscopiques qui vivent dans les endroits chauds et humides, comme les oreillers, matelas, tapis et les peluches des enfants, où ils se nourrissent de peaux mortes, de débris d’ongle et de poils. Nous ne sommes pas directement allergiques à ces petits animaux, mais plus précisément aux protéines qui sont présentes dans leurs déjections. De la même façon, nous ne sommes pas à proprement parler allergiques aux poils d’animaux, mais à des protéines allergisantes déposées sur les poils lorsque l’animal se lèche.

calendrier des pollens

La meilleure façon d’éloigner les allergènes

  • Réalisez les travaux nécessaires pour stopper l’humidité et avec elle la prolifération des blattes et des moisissures.
  • Dépoussiérez très régulièrement et idéalement séparez-vous des tapis, rideaux et autres tentures.
  • Éliminez les autres nids à poussière en faisant le vide ou en rangeant les objets et bibelots, y compris les livres et magazines.
  • Changez vos draps tous les 10 jours.
  • Évitez de polluer votre intérieur avec des produits ménagers chimiques.
  • N’utilisez pas d’encens ni de parfum de synthèse à pulvériser.
  • Pas de tabagisme chez vous.

En période de pollinisation :

  • Aérez en grand tous les jours, tôt le matin ou tard le soir. En revanche fermez les fenêtres en milieu de journée lorsque les pollens sont les plus présents.
  • Confiez la tonte du gazon à quelqu’un d’autre.
  • Évitez les promenades champêtres.
  • Ne faites pas sécher votre linge à l’extérieur.
  • Lavez vos cheveux avant de vous coucher.
  • N’attendez pas les premiers symptômes pour prendre votre traitement : anticipez !

Le conseil NHCO

Abonnez-vous aux Alertes Polliniques sur le site du RNSA (Bulletin d’alerte — Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique — RNSA (pollens.fr)) pour recevoir chaque semaine les prévisions du risque allergique des départements de votre choix (lieu de résidence ou de séjour).

imuxesal

Désagréments saisonniers ?

Découvrez Imuxesal, le complément alimentaire NHCO dédié à l’immunité. Souche microbiotique brevetée, vitamine D. Convient aux végétariens.

Laboratoire Français

Créé en 2008 par un Docteur en pharmacie passionné de micronutrition.

Innovation Aminoscience®

Spécialiste des compléments alimentaires à base d’acides aminés.

Une équipe scientifique à votre écoute

Accompagnement gratuit et personnalisé.

Qualité & sécurité

De la conception à la commercialisation, exigence et traçabilité.

Réseau de pharmacies partenaires

Formées par nos soins pour un conseil adapté à vos besoins

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRevenir à l'eshop
      Calculate Shipping
      []