Depuis 2008
Laboratoires Français
Livraison offerte dès 49 €
Frais de port à partir de 3 €
Sélectionner une page

Gamers : comment améliorer sa concentration et booster ses performances ?

Joueur occasionnel, passionné ou professionnel, tout gamer souhaite améliorer ses performances. Mais un gamer a des besoins très particuliers dans sa pratique quotidienne, en période d’entrainement ou lors d’une compétition. Afin d’accroitre ses performances, le gamer s’entraine pour augmenter sa résistance au stress, sa vitesse de réaction et améliorer ses réflexes pour prendre instantanément les bonnes décisions. Ensuite, il doit encore veiller à disposer de suffisamment d’énergie pour tenir dans la durée, pendant de longues heures sans fatigue, dans la limite du raisonnable. La micronutrition a beaucoup à apporter dans tous ces domaines…

nhco pour cerveau

Problématique du gamer : être plus performant !

La recherche de performances mentales, physiques et sociétales est de plus en plus présente. Nous aspirons à nous améliorer et à développer nos capacités de mémoire, de concentration, de réactivité, de gestion des émotions, de résistance au stress, à la fatigue… Toujours plus vite et toujours plus haut. De par leur activité, les joueurs (loisirs ou pro) s’inscrivent typiquement dans cette course à la performance. La micronutrition peut naturellement répondre à leurs besoins spécifiques et soutenir leurs formidables compétences d’analyse et de stratégie.

1. Améliorer sa mémoire pour booster ses performances

La mémorisation est un processus qui fait appel à des zones cérébrales spécifiques, dans lesquelles des neurones communiquent entre eux grâce à des « neurotransmetteurs » (qui transmettent l’information d’un neurone à un autre).
Plus les neurotransmetteurs sont actifs et plus la communication est intense, répétitive et renforcée. C’est ainsi que se créent les réflexes et que ceux-ci ont des temps de réaction toujours plus courts. Et c’est pourquoi la répétition est nécessaire à l’apprentissage. Inversement, lorsque la communication diminue, c’est progressivement l’oubli. De la présence de ces neurotransmetteurs dépend donc nos capacités de mémorisation, de stockage d’information et la rapidité de prise de décision.
L’un des neurotransmetteurs les plus impliqués dans la mémoire est l’acétylcholine. Elle est fabriquée à partir de la choline, un nutriment. Or la présence de choline dans le cerveau diminue naturellement avec l’âge, expliquant les oublis plus fréquents au fil du vieillissement. On retiendra qu’en optimisant le niveau d’acétylcholine dans le cerveau, la choline est directement impliquée dans nos capacités de stockage et d’apprentissage.

La choline est un nootrope

À ce titre, elle fait partie des nootropes, c’est-à-dire des substances capables d’augmenter nos fonctions cognitives (intellectuelles), sans effet nocif à dose raisonnable. De nombreuses autres substances sont dites nootropiques comme la caféine, la rhodiola ou la bacopa, pour leurs effets stimulants ou apaisants face au stress. Ainsi par exemple, la rhodiole contribue à une activité mentale optimale.

Où trouver de la choline ?

L’aliment le plus riche en choline est le jaune d’œuf. Mais on en trouve également dans le foie, la viande, le poisson, les légumineuses et les noix. Selon une étude de grande envergure de 2011, les apports en choline augmentent les capacités de mémorisation (1), lors de gamings graphiques sur ordinateur par exemple.

2. Augmenter vigilance et vitesse de prise de décision

D’autres neurotransmetteurs sont essentiels aux performances cognitives. C’est le cas de la dopamine et de la noradrénaline, toutes deux fabriquées à partir de la tyrosine, un acide aminé. Elles sont impliquées dans les activités d’exploration, la curiosité et l’apprentissage, la recherche du plaisir ou la fuite, mais aussi dans la vigilance et la prise de décision très utiles lors des jeux. Lorsque la dopamine diminue dans le cerveau, la motivation diminue et les problèmes de concentration apparaissent. Inversement, une hausse de dopamine se traduit par un temps de réaction écourté, une grande réactivité.

La noradrénaline quant à elle est activée lors des émotions fortes, en réponse au stress. C’est ainsi qu’il est plus facile de se souvenir des moments avec forte charge émotionnelle que des moments émotionnellement neutres. Lors d’un travail mental intensif et récurent nous augmentons immédiatement notre production de noradrénaline. Également impliquée dans les signaux de la récompense, elle nous empêche par exemple d’oublier un comportement lié à une récompense, ce qui est à la base de l’apprentissage…

Où trouver de la tyrosine ?

On comprend bien ici l’intérêt des joueurs à élever leurs apports en tyrosine. En effet, augmenter leur production de dopamine et de noradrénaline leur permettra de mieux faire face au stress intense et d’accélérer leur vitesse de réaction pour des prises de décision quasi immédiates dans les gamings. Cet acide aminé est surtout présent dans les produits alimentaires riches en protéines animales ou végétales : volaille, amande, banane, avocat, graines de sésame, légumineuses, chocolat…

3. Réduire la fatigue du gamer

Le joueur a besoin d’énergie pour réduire l’impact de la fatigue sur ses fonctions cognitives. Quel que soit le moment de la journée, il doit se tenir en éveil et en vigilance maximale, parfois de très longues heures. C’est le rôle bien connu de la caféine aux effets stimulants, mais également de la glutamine et du ginseng américain.

La glutamine est doublement indispensable

  • Elle représente la 2e source d’énergie du cerveau. En effet, dès que la quantité de sucre dans le cerveau commence à faire défaut, c’est la glutamine qui prend le relai en servant de carburant.
  • Elle est utilisée pour fabriquer deux neurotransmetteurs très importants pour le bon fonctionnement du cerveau : le glutamate et le GABA.

La glutamine est dite semi-essentielle, ce qui signifie que notre organisme sait la fabriquer. Mais dans les situations de stress par exemple, notre production est souvent insuffisante. Un apport supplémentaire peut alors se révéler être une aide précieuse.

Le ginseng américain

Tonifiant, il agit contre la fatigue cérébrale pour améliorer les performances cognitives. Plusieurs études montrent qu’une prise de 200 mg de ginseng américain (Panax quinquefolius) améliore la mémoire à court terme et la concentration pendant 6 heures d’affilée (chez des sujets jeunes et sains) (2, 3). On retiendra que la micronutrition peut aider tout joueur à atteindre ses objectifs de performance, réactivité et résistance, y compris dans des gamings et pour se préparer aux grandes compétitions (FIFA, WoW, LoL, Elden Ring).

Prendre soin aussi de ses yeux et de son sommeil

Un bon gamer soigne son hygiène de vie dans sa globalité. Si la micronutrition est essentielle, la performance repose sur deux autres bases indispensables :

  • Le maintien d’une bonne vue, car les efforts visuels sont source de fatigue. Visiocare est un complément alimentaire qui répond à cet objectif et spécialement conçu pour les personnes qui passent tous les jours de longues heures devant un écran et qui souhaitent optimiser leur confort visuel.
  • Un bon sommeil pour récupérer mentalement, consolider ses acquis et renforcer sa mémoire. L-Noxéam s’adresse aux gamers qui mettent du temps à s’endormir et qui souhaitent maintenir une bonne qualité de sommeil.

La sérotonine : l’hormone du bonheur

Dans le cerveau, la sérotonine est une protéine qui exerce un rôle apaisant. Appelée l’hormone du bonheur, elle est impliquée dans notre humeur et notre bien-être. Sans elle, nous avons tendance à nous sentir déprimés ou anxieux (notre sensibilité à la dépression et au stress augmente). Sans sérotonine nous avons aussi tendance à avoir des difficultés à nous endormir, car une fois la nuit venue, elle se transforme en une autre protéine ou hormone : la mélatonine.

Les conseils NHCO

Précautions et avertissements :
Que ce soit dans le domaine du loisir ou professionnel, la pratique du jeu doit rester raisonnable et contrôlée. Aussi prenant soit-il, il est essentiel de faire des pauses régulières, d’adopter une alimentation saine et équilibrée, elle aussi régulière, et de pratiquer une activité physique. En cas de problèmes d’attention, de concentration ou de mémoire par exemple, il est conseillé d’en parler à son médecin pour identifier la cause et trouver les solutions. Attention enfin, l’addiction au jeu existe, là encore le médecin peut vous aider.

Sources

(1) Poly C et al., The relation of dietary choline to cognitive performance and white-matter hyperintensity in the Framingham Offspring Cohort, Am J Clin Nutr, 2011, 94(6):1584-91, DOI: 10.3945/ajcn.110.008938.

(2) Kennedy DO et al Ginseng: potential for the enhancement of cognitive performance and mood, Pharmacol Biochem Behav, 2003, 75(3):687-700, DOI10.1016/s0091-3057(03)00126-6.

(3) Ossoukhova A et al., Improved working memory performance following administration of a single dose of American ginseng (Panax quinquefolius L.) to healthy middle-age adults, Hum Psychopharmacol, 2015, 30(2):108-22, DOI: 10.1002/hup.2463.

nootonic

Le produit NHCO pour les performances intellectuelles

Nootonic est dédié aux capacités cérébrales : concentration et mémoire (bacopa), apprentissage (extrait de ginseng américain)… Contient 14 actifs au total. Prise ponctuelle ou en programme. Existe en 2 formats : 2 semaines ou 1 mois.

Laboratoire Français

Créé en 2008 par un Docteur en pharmacie passionné de micronutrition.

Innovation Aminoscience®

Spécialiste des compléments alimentaires à base d’acides aminés.

Une équipe scientifique à votre écoute

Accompagnement gratuit et personnalisé.

Qualité & sécurité

De la conception à la commercialisation, exigence et traçabilité.

Réseau de pharmacies partenaires

Formées par nos soins pour un conseil adapté à vos besoins

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRevenir à l'eshop
      Calculate Shipping
      []